Le Contre Timarque d'Eschine marque la première étape du conflit qui oppose l'orateur à son grand adversaire Démosthène devant les tribunaux d'Athènes. Ce plaidoyer, qui aboutit à la victoire d'Eschine, permet de mesurer toute l'habileté rhétorique de l'orateur et d'admirer, dans la pratique, l'argumentation qu'il développe, les preuves qu'il avance et les figures dont il use. Mais il contient également nombre d'indications théoriques sur la manière dont il convient, selon Eschine, d'élaborer un discours, qu'il s'agisse du contenu de ce discours en fonction du sujet abordé, du style dans lequel ce contenu doit être développé ou encore de l'action oratoire dans ses deux dimensions, la voix et le geste. Le Contre Timarque peut ainsi apparaître, dans une certaine mesure, comme l'ébauche d'un Art rhétorique.

This content is only available via PDF.
You do not currently have access to this content.